GRET

recherche UN(E) STAGIAIRE POUR L’APPUI AU DÉVELOPPEMENT D’UNE DÉMARCHE AGROÉCOLOGIQUE EN GUINÉE FORESTIÈRE

Offres D'Emplois

Date de Publication: 11/01/2017

 Annonces de recrutement d'un(e) stagiaire pour l’appui au développement d’une démarche agroécologique en Guinée Forestière au sein du projet « Sécurité alimentaire, résilience et agroécologie en Guinée » (Sara-Guinée)

Fondé en 1976, le Gret est une ONG internationale de développement qui agit du terrain au politique pour lutter contre la pauvreté et les inégalités. Dans plus de 30 pays, ses professionnels interviennent sur une palette de thématiques afin d’apporter des réponses durables et innovantes pour le développement solidaire. Il combine actions de terrain avec des activités d’expertise, de contribution aux politiques publiques et de capitalisation/diffusion de références.

Descriptif du stage

Le stage s’inscrit au sein de l’Action 2 du projet, en Guinée Forestière.

Parmi les activités dédiées à l’appui à la production agricole (amont des filières riz et huile de palme), le projet Sara vise l’introduction de pratiques et techniques agro-écologiques auprès des producteurs de riz et planteurs de palmier à huile en Guinée Forestière, dans l’objectif de limiter les intrants chimiques (préservation des ressources), de réduire les coûts de production et d’aider les ménages dans leurs choix en termes d’investissements.

Le projet prévoit ainsi des expérimentations par l’intermédiaire de paysans relais à identifier parmi les groupements appuyés par le Gret dans la zone d’intervention. Pour cela, il s’appuiera sur l’équipe du projet (agronome et animateurs Gret), sur l’Institut de recherche agronomique de Guinée (Irag) et particulièrement son Centre régional de recherche agronomique de Guinée Forestière (CRRA-GF), et sur les organisations paysannes régionales : Fédération des Producteurs de Riz de la Guinée Forestière (Feprori-GF) et Fédération Régionale des Planteurs du Palmier à Huile et d’Hévéa (Fereppah).

La première étape consiste en la réalisation d’un diagnostic d’identification des pratiques et techniques agro-écologiques à expérimenter et l’élaboration d’une stratégie et méthodologie d’intervention auprès des producteurs de riz et planteurs de palmier à huile du projet. Ce travail est confié à un binôme de stagiaires franco-guinéen. Un consultant international sera recruté pour une mission courte pour appuyer spécifiquement l’équipe du projet et les stagiaires dans l’élaboration de la stratégie et du plan d’action.

Dans ce cadre, le binôme de stagiaires aura les missions principales suivantes, en appui à l’équipe du Gret :

  • Revue bibliographique (en particulier : production agroécologique en milieu tropical humide, analyse des pratiques et techniques et initiatives existantes en Guinée et dans d’autres contextes similaires) ;
  • Revue et analyse des tests initiés sur le projet Acorh avec l’Irag et organisation d’enquêtes et de bilans participatifs avec les producteurs autour des appuis du projet Acorh ;
  • Typologie et analyse des pratiques et techniques agricoles – agroécologiques et « conventionnelles » – mises en œuvre par les riziculteurs et les planteurs de palmier à huile au sein des 82 groupements appuyés par le projet (58 groupements de producteurs de riz et 24 groupements de planteurs de palmier à huile), afin de mieux comprendre les potentialités existantes de transition vers l’agroécologie ;
  • Documentation d’études de cas de systèmes agroécologiques mis en œuvre par les producteurs ;
  • Évaluation de la compréhension des avantages de l’agroécologie par les producteurs, de leur intéressement pour une transition vers l’agroécologie ainsi que des raisons qui sous-tendent ces motivations ;
  • Identification des pratiques et techniques qui pourront être mises en œuvre et analyse de leur efficacité technicoéconomique pour garantir un potentiel d’adoption par les producteurs ;
  • Proposition des expérimentations à mener en milieu paysan, des intrants à fournir au sein des groupements, et définition de la stratégie, de la méthodologie d’intervention et du programme d’activités avec les 164 paysans relais, en collaboration avec l’Irag et les organisations paysannes régionales. Ce travail sera conduit avec l’appui du consultant international ;
  • Elaboration des outils de suivi évaluation afin de constituer des références agro-écologiques en collaboration avec les paysans relais et de collecter des données technicoéconomiques afin d’analyser les pratiques et techniques testées avec eux et les membres des groupements. Ce travail sera conduit également avec l’appui du consultant international ;
  • Restitution des travaux à plusieurs niveaux (local au sein des groupements agricoles, régional avec les partenaires du développement, et national en réunion de coordination du projet) afin de mutualiser, discuter et valider les résultats et alimenter la réflexion transversale sur la thématique agroécologie ;
  • Suivi du démarrage des actions ;
  • Rédaction d’un rapport sur l’étude réalisée.

Il est attendu du/de la stagiaire différentes notes d’étapes présentant la méthodologie et les résultats qui seront validés par les responsables du projet avant d’entrer dans la phase d’écriture.

Profil recherché

  • De formation supérieure, dans le domaine de l’agriculture/agroalimentaire/agroéconomie. Des connaissances et/ou une expérience avérée en agroécologie sont souhaitées.
  • Fortes capacités de travail en équipe et qualités relationnelles
  • Capacité d’analyse, de synthèse, et de rédaction
  • Créativité et autonomie dans le travail
  • Bonne rigueur, sens de l’organisation
  • Motivation à travailler et séjourner (en partie) en zones rurales ;
  • Adaptabilité et autonomie, ouverture d’esprit à d’autres cultures.

Durée, conditions du stage et indemnisation

Le stage est d’une durée de 6 mois, avec un démarrage souhaité le plus tôt possible (prévu en février 2017). Il sera réalisé en binôme avec un(e) stagiaire guinéen(ne).

Après un passage de quelques jours au siège du Gret à Nogent sur Marne, le(la) stagiaire sera basé à N’zérékoré, en Guinée Forestière, dans les locaux du Gret et de la MGE. Des déplacements réguliers sont prévus dans les différentes zones du projet en Guinée Forestière (Préfectures de Beyla, N’zérékoré, Lola, Macenta, Guéckédou) où le(la) stagiaire sera amené à résider ponctuellement. Des déplacements peuvent être prévus dans le reste du pays (en particulier la Moyenne Guinée et la Basse Guinée).

Le projet assurera les déplacements (véhicules du projet et/ou location de véhicules).

Une convention de stage à l’étranger est obligatoire.

Contact

Merci d’adresser CV + lettre de motivation avant le 20 janvier 2017 à : thouillot@gret.org en indiquant « Stage agroécologie Guinée » dans le titre du mail.

Seuls les candidats sélectionnés seront contactés – Merci de ne pas téléphoner